La Rochelle : une culture monumentale

Entre soleil et brise marine, promenez-vous quai Duperré face à l’étonnante silhouette rochelaise. Sous domination anglaise, résistant aux rois de France et flambeau de la révolte protestante jusqu’en 1628, la cité arbore ses tours et portes comme symboles d’indépendance. Au premier plan, la tour Saint-Nicolas et la tour de la Chaîne jadis reliées chaque soir pour fermer le port. Il faut voir la tour-phare de la lanterne mais aussi la Grosse Horloge qui sépare le port du centre piétonnier.

Le centre-ville de La Rochelle se visite le nez en l’air pour admirer les maisons à pans du XVe siècle. Un détour par la cathédrale Saint-Louis et ses chapelles dédiées aux marins vous apprendra beaucoup sur l’histoire de la ville.

Les plus curieux tenteront une courte visite jusqu’aux jardins de l’Espace d’Art contemporain, rue Gargoulleau. Cet endroit peu connu livre au regard du voyageur un décor surprenant, mélange de nature à l’état sauvage, de vestiges et bas-reliefs remontant au XIIIe siècle.

Ambiance festive et populaire

Outre les célèbres Francofolies de La Rochelle, la ville reçoit d’autres festivals en toutes saisons. Une offre très variée avec par exemple : Dixie-Jazz (juin) et Jazz entre les Tours (octobre), Théâtre en Eté (juillet) et Classique au Port (fin juillet), ou encore Escales Documentaires (début novembre) et le Festival du Film d’Aventure (mi-novembre).

Ne renoncez pas pour autant au plaisir de la Ronde de nuit. Chaque jeudi soir de l’été, suivez le veilleur dans la visite insolite des lieux interdits au grand public. Vous y croiserez nombre d’habitants en costumes d’époque au détour des ruelles, vous jouant des saynètes historiques. Le programme n’est jamais dévoilé à l’avance et change au gré des rondes. Les habitants se mêlent ainsi souvent aux touristes pour découvrir des lieux méconnus ou oubliés de leur ville.

Vous pouvez aussi passer une soirée au salon de M. Fleuriau, armateur rochelais du XVIIIe siècle, qui dans un décor d’origine vous contera le commerce maritime avec Saint-Domingue. Dépaysement assuré !

La Rochelle Gourmande

Si la ville n’a pas de spécialité culinaire propre, vous y découvrirez quelques lieux gourmands connus des initiés pour la qualité de leur cuisine. Dans le centre, régalez-vous de cuisine traditionnelle au "Cabanon des Pêcheurs", rue Thiers et n’oubliez surtout pas de vous arrêter chez "Ernest le Glacier", couronné pour l’excellence de ses glaces et entremets. Enfin, allez jusque chez "Tonton Louis" sur le port de pêche pour déguster des fruits de mer exceptionnels devant un coucher de soleil. Inoubliable !

Ré, Aix et Fort Boyard à proximité

La Rochelle fait face à l’île de Ré, Fort Boyard et l’île d’Aix. Appréciez ce panorama époustouflant lors d’une promenade à la pointe des minimes. Belle balade à faire à pied ou sur l’un des célèbres petits vélos jaunes, sur dix hectares arborés et verdoyants.

Avec ses trois ports de pêche, plaisance et commerce, la ville se devait d’offrir un musée maritime unique… installé sur la frégate météo France 1, le remorqueur Saint-Gilles et le chalutier l’Angoumois.

Aux alentours, prenez la direction de Chatelaillon. Jolie station balnéaire au parfum des Années Folles, c’est aussi un village ostréicole où les boucholeurs auront plaisir à vous recevoir et à vanter leurs traditions, au milieu du marais charentais.

D’autres découvertes et activités vous attendent à La Rochelle, n’hésitez plus et rejoignez le groupe sur Quintonic !