Si vous vivez dans une région non épargnée par les premières pluies d'Automne, la nature vous offre déjà très certainement de magnifiques champignons ! Mais attention, même si la cueillette est une activité idéale pour profiter des bienfaits de la nature entre amis, vous devez respectez certaines règles de sécurité

Comment préparer son activité cueillette de champignons ?

Partout en France, il existe des Amicales de Cueilleurs ! Des associations de passionnés de mycologie, qui organisent régulièrement des activités cueillettes en groupe.
Si vous partez à l'aventure sans connaissance des champignons, vous devrez obligatoirement aller montrer le fruit de votre cueillette à un pharmacien avant de les cuisiner. Une condition sine qua none pour ne pas vous intoxiquer gravement !

Pour mener à bien votre cueillette, munissez-vous de chaussures adaptées car les champignons poussent en zones humides. Prenez avec vous des sacs en papier ou en tissu car le plastique les fait fermenter. Pour couper un champignon, vous devrez utiliser un couteau de type canif ou opinel et un pinceau pour retirer la terre.

Comment repérer un "coin à champignons" ?

Les champignons sont des trésors de la nature et les amateurs ne révèlent jamais leurs meilleures sources ! Attention, de nombreuses forêts font parties de domaines privés sur lesquels il est préférable de ne pas s'aventurer. Les cueilleurs non avertis prennent le risque, parfois, de trouver les pneus de leur voiture crevés à leur retour...
Pour trouver les précieux légumes sauvages, il vous faudra parfois marcher longtemps pour atteindre une zone de pousse. En général, dans les massifs humides ou dans les sous bois ombragés à proximité d'arbres comme le chêne ou encore le hêtre et le châtaignier
Des vêtements adaptés pour la randonnée, chauds et résistants, vous permettront d'éviter les ronces et surtout d'attraper froid durant cette activité en plein-air.