Alors que vous les voyez encore comme des enfants, les petits sont devenus grands et proclament leur volonté d'indépendance. Un départ inéluctable mais qui, parfois, est vécu violemment par des parents victimes du syndrome du nid vide. 

Qu'est-ce que le syndrome du nid vide ?

C'est un mal qui affecte plus généralement les mamans et qui s'intalle peu de temps après le départ d'un enfant du foyer familial. Le syndrome du nid vide se traduit par un fort sentiment d'abandon et mène à un épisode dépressif plus ou moins lourd. Cette séparation est d'autant plus mal vécue si la situation n'a pas été anticipée et qu'elle se produit de façon soudaine.
Les parents ateints par le syndrome du nid vide se sentent dépossédés de leur devoir de protection et sont alors envahis par le vide, qui laisse place à une grande tristesse.

Anticiper le départ de ses enfants 

Afin de mieux vivre le départ d'un enfant vers sa vie d'adulte, il est nécessaire de préparer au mieux ce changement à venir. Responsabiliser ses enfants avant leur départ permet de les amener progressivement vers leur autonomie. Gestion des inscriptions à l'université, de la recherche d'un appartement, des impondérables administratifs, passage du permis de conduire sont autant d'étapes importantes dans l'apprentissage de la vie adulte !

Un retour à la vie de couple...

Le départ des enfants du foyer familial signifie également un retour à la vie de couple ! Une situation qui peut parfois engendrer des périodes de crise entre deux parents désorientés. Il est alors nécessaire de prendre le temps de se réapprivoiser et de reprendre ses marques dans cette nouvelle étape de votre vie à deux. 
Le syndrome du nid vide peut apporter des remises en question importantes des parents et un bilan des années passées. La communication demeure la seule manière de mieux affronter cette période décisive. N'hésitez pas à demander conseil à vos proches ayant vécu cette situation et, pourquoi pas, à entamer une thérapie de couple auprès d'un professionnel.

...mais aussi à soi !

Le départ des enfants laisse un vide, que l'on souffre ou non de celui-ci. Mais ce vide peut aussi être considéré comme un espace qui s'offre à vous. Un espace de liberté et de temps plus important, qui n'appartient qu'à vous et qu'il est important de mettre à profit. S'inscrire à une activité sur Quintonic, à des cours de sport, de danse, de yoga, de méditation, apprendre une nouvelle langue ou encore planifier un voyage...un univers de possibilités s'offrent à vous !
Se recentrer sur soi ne signifie pas faire une croix sur son rôle de parent. Organisez-vous des moments privilégiés avec vous enfants, y compris hors du foyer familial. Car c'est aussi une nouvelle relation parent-enfant qui vous attend. Une relation d'adulte à adulte où la complicité est importante pour profiter pleinement des belles années à venir !