L’amour d’une mère est bien souvent sans failles et sans limites. Ces héroïnes du quotidien sont capables de tout pour protéger leur progéniture, quel que soit le danger qui advient. Voici les histoires de mamans extraordinaires, démontrant l’incroyable force de cet amour maternel.

Carolina Chirindza : un accouchement extrême

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’incroyable histoire de Caroline Chirindza ? Le 1er Mars 2000, cette maman originaire du Mozambique a donné naissance à une petite fille prénommée Rosita, dans des conditions extrêmes. Alors qu’une crue dévastatrice détruit son village, Carolina et sa belle-mère trouve refuge dans un arbre.

caroline chirindza

La jeune femme, enceinte, ressent alors de vives contractions. Le bébé pointe le bout de son nez, alors que la maman est en équilibre précaire sur cet arbre battu par la crue. Pour ajouter au calvaire de Carolina, les eaux sont infestées de crocodiles ! Le bébé sera enveloppé dans un pagne pour seule protection des reptiles, avant l’arrivée des secours par hélicoptère.
Aujourd’hui, Rosita est âgée de 17 ans et poursuit des études d’ingénieur en pétrochimie.

Marie-Laure Picat : son dernier combat

Marie-Laure Picat est décédée le 9 Août 2009, des suites d’un cancer généralisé. Durant son combat contre la maladie, Marie-Laure s’était fixée un objectif clair : choisir elle-même la famille d’accueil qui s’occuperait de ses quatre enfants, avant son départ.
Son histoire avait ému la France entière, tant la volonté de cette trentenaire résignée à mourir était forte. C’est pour ne pas voir ses enfants séparés que Marie-Laure avait entrepris cette démarche.
Ainsi, c’est chez un couple vivant tout près du domicile de cette maman courage que les enfants (âgés de 2 à 11 ans à l’époque) ont trouvé leur place, pas à pas. Une douloureuse mais superbe preuve d’amour maternel, face à une destinée inéluctable.

Latifa Ibn Ziaten : la parole sage

Latifa Ibn Ziaten a perdu son fils dans des circonstances tragiques. Ce dernier, militaire de carrière, a été froidement assassiné en 2012 par Mohammed Merah.

Latifa Ibn Ziaten

Faire le deuil d’un enfant est certainement la pire des épreuves pour une mère. Latifa a décidé de mettre le sien au service d’une grande cause : lutter contre le processus de radicalisation des jeunes en prônant le vivre ensemble et l’attention portée à l’autre. Aux quatre coins de la France et de quartiers parfois sensibles, cette maman meurtrie dialogue avec lycéens et collégiens au cours de grandes conférences.
C’est sans haine ni ressentiment que Latifa instaure le débat et le dialogue avec ses jeunes interlocuteurs. Un bel exemple de courage pour cette maman de confession musulmane, dont la sagesse ne peut être qu’admirable.

Toute notre équipe souhaite une belle Fête des Mères à toutes les mamans présentes sur Quintonic ; ces héroïnes discrètes et dévouées au quotidien.