519, c'est le nombre de piétons décédés en 2017. Et ce nombre devrait certainement baisser grâce aux nouvelles dispositions prises par le Code de la Route pour sanctionner les automobistes ne respectant pas la priorité aux passages piétons. Explications. 

Un nouveau décret au Journal Officiel

Ce mardi, un nouveau décret est entré en application, suite à la réunion du comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier dernier. Ce décret, très attendu par les associations de prévention de la sécurité routière et associations de victimes, impose un durcissement des sanctions pour les automobilistes contrevenants. 
A l'heure actuelle, le non respect de la priorité d'un piéton engagé sur un passage dédié à traverser une voie de circulation était puni d'un retrait de 4 points sur le permis de conduire. Désormais, ce retrait passera à 6 points. De quoi faire réfléchir quelques conducteurs avant le franchissement d'un passage piéton.

Des retraits de points et une surveillance accrue

Face aux nombres de piétons tués sur les routes chaque année, il était nécessaire de durcir cette infraction au Code de la Route. Une infraction qui peut conduire à des drames, autant du point de vue de la victime que du coupable qui en paiera également le prix toute sa vie. Des accidents qui arrivent à Monsieur Tout Le Monde et non seulement à des délinquants routiers notoires. Un oubli, un automatisme, un retard qui pousse à appuyer un peu sur l'accélérateur, le stress au volant, peuvent faire basculer de nombreuses vies, au quotidien.
Ce nouveau décret, en plus d'imposer un retrait de six points sur le permis de conduire, propose une autre disposition pour repérer les infractions aux passages piétons : la vidéosurveillance. Ainsi, toute infraction constatée par des agents assermentés grâce à la  vidéosurveillance pourra être sanctionnée selon ces nouvelles dispositions. Les automobilistes n'ont qu'à bien se tenir !