Tous les chats ne répondent pas de la même façon

« Moi qui ai toujours eu des chats depuis que je suis enfant, je peux vous dire qu’ils sont tous différents et que vous n’obtiendrez jamais la même chose d’un animal à l’autre. C’est à vous de vous adapter. Ce qu’il faut faire c’est, dès l’arrivée d’un chaton, poser des conditions tout de suite… et je revois mes prétentions à la baisse ou à la hausse selon l’obéissance du chat ! »

Pas négociable : la sécurité

« La seule chose pour laquelle je suis intransigeante, c’est la sécurité de l’animal. Je lui interdis de mordre les fils électriques et les plantes (elles peuvent être toxiques). Il n’est pas autorisé à sauter sur les plaques chauffantes ou à se promener dans la gouttière au quatrième étage. Pour certains chats, un « Non ! » énoncé d’une voix forte suffit à les dissuader. D’autres ont besoin d’une méthode plus radicale. Pour me faire entendre, il m’arrive souvent de garder un vaporisateur d’eau à portée de main et, dès que le chat fait une bêtise, hop, j’arrose le coin de son museau ! En général, c’est très efficace. »

Interdire certains accès à son chat

« Il est pratiquement impossible d’empêcher un chat de sauter sur un meuble où il a envie de s’installer : lit, canapé, fauteuil… à moins d’être tout le temps sur vos gardes. De même, pour le dissuader de dormir avec vous sur votre lit, il faudra le surveiller toutes les nuits pendant des semaines. Il faut faire preuve de plus de patience et d’obstination que les félins. Ce n’est pas facile mais c’est possible !

Pour ma part, je ne tolère pas que mon chat se couche sur mon oreiller ou contre mon visage. Du coup, je le repousse systématiquement et il finit par comprendre. Finalement, si vous ne voulez pas qu’il dorme sur votre lit, le meilleur moyen est de fermer la porte… si votre chat l’accepte ! Le comportant des chats vis-à-vis des portes fermées ou ouvertes est très variable. Certains peuvent miauler pendant des heures. Mais sachez que ne pas céder est toujours bénéfique ! »

Faire face à un chat qui fait ses griffes dans la maison

« Le meilleur moyen pour éviter que les chats se fassent les griffes sur le canapé est de leur fournir un griffoir. Mais j’ai eu des chats qui le snobaient. En frottant le griffoir avec des olives ou de l’herbe à chat, il en devient plus intéressant. Vaporiser des phéromones synthétiques sur le canapé (Féliway) est aussi une bonne solution. »

Faire venir son chat à l’appel de son nom

« Ça, je dirais que c’est la chose la plus difficile à obtenir, et pourtant, la plus utile ! Faire revenir votre chat lorsqu’il s’éloigne, ou pour l’attraper pour l’emmener chez le vétérinaire n’est pas chose aisée.

Pour ma part, je commence par habituer le chaton à son nom. Je l’appelle souvent et à chaque fois que je lui donne à manger. Ensuite, je l’appelle et lui offre de temps en temps des friandises quand il vient. Il peut ainsi associer la récompense au rappel. Dans certains cas, le bruit du paquet de croquettes est efficace.

Mais attention ! Si vous usez de ce stratagème à chaque fois pour attraper votre chat et l’installer dans sa cage, il comprendra vite et ne viendra plus. Je ne réserve donc cette astuce qu’aux situations les plus urgentes. »


Et vous, avez-vous déjà réussi à vous faire entendre avec votre chat ? Revient-il vers vous à l'appel de son nom ? Quelle est votre méthode ou astuces du quotidien ? N'hésitez pas à échanger sur cette question d'éducation féline dans l'encadré "Commentaires sur l'article" ci-dessous.