Les principaux régimes de retraite : forum de Troyes : échange et discussions, actualité regionale, bon plans
Quintonic
Quintonic, le site pour sortir, s'amuser et se rencontrer près de chez soi
Discutez et partagez votre avis sur ce forum ! Rejoindre le groupe de Troyes
Signaler cette discussion à la modération
Sylvestre14
Par Sylvestre14 mercredi 05 juin 2013 09:19

Les principaux régimes de retraite

Après les réformes de 2003 et 2010, le délicat sujet des retraites est revenu sur la table, lundi. Pour préparer la deuxième conférence sociale des 20 et 21 juin (la première a porté sur la réforme du marché du travail, en cours d’adoption), le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a reçu les représentants des organisations syndicales et patronales. Le but étant d’aboutir, à l’automne, à une révision du régime de retraites actuel. Afin, d’une part, de résorber les déficits. Mais aussi de réduire les inégalités. Tour d’horizon des principaux régimes existants aujourd’hui.
Régime général
Il regroupe les salariés du privé hors professions libérales, artisans, commerçants, agriculteurs.
- Âge légal minimum de départ : 62 ans à partir de la génération née en 1955.
- Durée de cotisation pour une retraite à taux plein : 166 trimestres, soit 41,5 ans, à partir de la génération 1955.
Pour les générations suivantes et jusqu’en 2020, le nombre des trimestres est fixé par décret. Selon le Conseil d’orientation des retraites (COR), cette durée passera à 41,75 ans pour la génération 1958, qui partira en 2020. Au-delà de cette date, la loi ne dit rien.
- Un salarié doit attendre 67 ans pour obtenir une retraite à taux plein, s’il n’a pas atteint la durée de cotisation requise.
- Âge moyen auquel les salariés partent effectivement en retraite (différent de l’âge légal). Il est de 62,2 ans pour les salariés du privé partis en 2012.
- Pension moyenne annuelle : celle-ci s’élève en 2011 à 7 001 € pour le régime général (tous les salariés, ouvriers ou cadres), ce à quoi il faut ajouter les retraites complémentaires. Pour l’ARRCO (tous les salariés) la moyenne des pensions était de 3 755 € en 2011 et pour l’Agirc (cadres seulement) 9 235 € (données du COR).
Fonctionnaires
- Âge légal minimum de départ : comme pour les salariés du privé, l’âge de départ est repoussé de deux ans, à 62 ans à partir de la génération 1955.
Pour les catégories « actives » (présentant des risques particuliers : pompiers, policiers, éducateurs, etc.), l’âge légal est aussi repoussé de deux ans, à 52 ans pour ceux qui partent à 50 ans (génération 1965) ou à 57 ans (génération 1960).
- Durée de cotisation pour le taux plein : là encore, comme pour le privé, celle-ci est portée à 166 trimestres, soit 41,5 ans, pour la génération née en 1955, partant à 62 ans.
- Âge moyen de départ : 58,8 ans chez les agents de l’État, 58,6 ans dans les collectivités locales et 55 ans chez les hospitaliers hors médecins (chiffres 2011).
Mais cet âge évolue (notamment en raison de la disparition du dispositif de retraite anticipée pour trois enfants en 2011) puisque selon un document du COR, les agents des collectivités et des hôpitaux ont pris leur retraite en moyenne à 60,2 ans en 2012.
En 2010, l’âge moyen de départ chez les fonctionnaires d’État « sédentaires » était de 61 ans, contre 61,5 ans dans le privé la même année, toujours selon le COR.
- Pension moyenne : 22 983 € pour les fonctionnaires d’État, 14 959 € dans les collectivités et les hôpitaux.
Régimes spéciaux
Les trois principaux sont :
La SNCF :
- Âge légal de départ : 55 ans et 50 ans (agents de conduite) jusqu’en 2017, repoussé à 57 ans et 52 ans (agents de conduite) en 2024.
Comme pour les salariés du privé et les fonctionnaires, l’âge légal est repoussé progressivement de deux ans mais seulement à partir de 2017, pour tenir compte de la réforme des régimes spéciaux de 2007. Ainsi celui-ci est porté à 57 ans à partir de la génération 1967 et à 52 ans pour les agents de conduite nés à partir de 1972.
- Durée de cotisation : 166 trimestres, soit 41,5 ans à compter du 1er juillet 2018 (génération 1963 et génération 1968 pour les agents de conduite).
- Âge moyen de départ : 55,1 ans en 2011.
- Pension moyenne : 22 769 €.
La RATP :
- Âge légal de départ : 60 ans (sédentaires), 55 voire 50 (catégories actives) jusqu’en 2017, repoussé à 62 ans (sédentaires) voire 57 ou 52 ans (catégories actives) en 2024 (respectivement générations 1962, 1967 et 1972).
- Durée de cotisation : 166 trimestres, soit 41,5 ans à partir de 2018.
- Âge moyen de départ : 54,4 ans en 2011.
- Pension moyenne : 22 288 €.
EDF-GDF :
- Âge légal de départ : 60 ans (sédentaires) et 55 ans (services « actifs » et « insalubres ») jusqu’en 2017, repoussé respectivement à 62 ans et 57 ans en 2024 (respectivement générations 1962 et 1967).
- Durée de cotisation : 166 trimestres, soit 41,5 ans à partir de 2018.
- Âge moyen de départ : 56,7 ans en 2011
- Pension moyenne : 29 206 €.
À noter que ces entreprises emploient également des salariés sous contrat de droit privé qui cotisent au régime général.


Instant rencontre

Le coup de pouce pour faire de nouvelles rencontres !
Découvrez les membres avec qui vous avez des affinités.

Les derniers articles

  • Gaz, tabac, allocations : ce qui change en Novembre 2019
    Lire...
  • Le combat d'une grand-mère pour sauver sa petite fille
    Lire...
  • 5 recettes apéritives à déguster pour le Réveillon !
    Lire...
  • Plus d'articles

Etes vous sur de confirmer cette action ?