Il n'y a vraiment pas que le physique qui compte et les personnes sapiosexuelles le savent mieux que les autres ! La Secrétaire d'État Marlène Schiappa a d'ailleurs déclaré récemment au Journal du dimanche qu'elle était sexuellement attirée par les personnes faisant preuve d'une grande intelligence. Une sapiosexualité révélée au grand jour et qui a le mérite d'aborder cette forme atypique d'attirance, encore méconnue.

L'attirance pour l'intelligence

Les sapiosexuels sont donc sexuellement attirés par des partenaires qui font preuve d'une grande intelligence. C'est d'ailleurs le premier critère sur lequel ils se basent pour entamer une relation avec un homme ou une femme. L'apparence d'une personne n'a aucune importance pour une personne sapiosexuelle, dans le choix de ses conquêtes. Seuls un QI élevé et une grande culture générale séduisent ces amoureux atypiques. 
La communication, le débat ou l'échange d'idées font la base d'une relation épanouissante pour les sapiosexuels. Le sexe prend une place plus secondaire au proffit de l'excitation de l'esprit. Une certaine forme d'admiration se créé pour le partenaire doté d'une grande intelligence.

Qui sont les sapiosexuels ?

Quelques études ont pu être menées au sujet de la sapiosexualité et cette attirance sexuelle pour l'intelligence. Les chercheurs de l’Université de Western Australie ont ainsi réussi à établir un profil de la personne sapiosexuelle. 
Un peu moins de 10% de la population serait sexuellement attirée par l'intelligence d'une personne, avant tout autre critère. Hommes et femmes sont concernés, même si les femmes sont plus nombreuses à vivre la sapiosexualité dans leur couple. Les personnes sapiosexuelles ne présentent pas un QI plus élevé que la moyenne...contrairement à ce qu'ils recherchent !