Des associations de lutte contre le gaspillage alimentaire se mobilisent actuellement pour demander aux professionnels de l'agroalimentaire de revoir leur copie en matière de dates de péremption. Car un quart des Français avoue ne jamais consommer un produit après la date indiquée, alors que la plupart de ces denrées sont encore comestibles. En retardant d'une journée les dates de péremption sur nos aliments, le gaspillage alimentaire serait favorablement impacté. Ainsi, des centaines de tonnes de nourriture seraient épargnées chaque années. 
Voici un petit guide pour vous aider à savoir ce qui peut être consommé après la date de péremption et ce qui ne peut pas l'être ! 

Les aliments qui peuvent être consommés après la date de péremption

Le sucre et les épices ne périment jamais ! Les épices perdent simplement un peu de saveur, alors inutile de les jeter. 
Les pâtes sèches peuvent être consommées jusqu'à deux ans après la péremption indiquée sur l'emballage, tout comme les conserves. Attention aux végétaux contenant de l'acidité, comme l'ananas ou la tomate, eux seuls peuvent voir leur goût altéré. Faites confiance à vos sens : vue, odorat, goût vous indiqueront si ces produits sont toujours consommables!
Les céréales, le café, les biscottes peuvent être consommés plus de six mois après la date indiquée sur leurs emballages. Veillez toujours à bien refermer les sachets, pour éviter à ces aliments de prendre l'humidité. Les surgelés de produits bruts (fruits et légumes) peuvent être consommés jusqu'à dix mois après la date mentionnée. 
Les yaourts peuvent être consommés bien après la date de péremption. Avant de les jeter, n'hésitez pas à les goûter ! Attention aux crèmes dessert qui, elles, doivent être consommées dans les cinq jours suivant la date indiquée.

Les aliments à ne pas consommer après la date de péremption

Les produits dont l'emballage est déformé par un excès d'air ne doivent pas être consommés. C'est notamment le cas pour la charcuterie, le poisson et la viande. Ces aliments sont particulièrement sensibles. Pour la viande et le poissson, ils ne doivent pas avoir une couleur ou une odeur altérée et ne pas avoir un toucher collant ou gluant. Votre odorat est également votre meilleur allié pour vous aider à déterminer si un aliment est toujours bon.
Pour les oeufs, il vous suffit de les plonger dans l'eau et de les observer. S'ils coulent, ils sont encore bons à cuisiner, mais s'ils remontent à la surface, ils ne sont plus comestibles.
Les denrées présentant des traces de moisissure ne doivent également pas être consommées, comme les soupes, les compotes, les purées ou les produits laitiers. Rassurez-vous cependant, en goûtant une bouchée d'un produit même périmé, vous avez très peu de chance de tomber malade et fort heureusement. Encore une fois, faites confiance en vos sens, ils sont plus sûrs qu'une date de péremption !