Quintonic
Le site pour sortir, s'amuser et se rencontrer
(parce que la vie commence à 50 ans !)

Comment bien utiliser une serre de jardin ?

par © Reed Contents, Perrine Roux.
10/09/2012 | Commentaires (7)
Partager par mail
Reed593

Les jardiniers amateurs et passionnés ont tous rêvé un jour d'avoir une serre dans leur jardin pour chouchouter leurs plantations. Mais pour quelles cultures utiliser une serre ? Alain Karg, horticulteur pour la Société nationale d'horticulture de France, nous en dit plus.

- Pourquoi utiliser une serre de jardin ?

« Pour un jardinier amateur, la serre peut avoir plusieurs utilisations. Tout d’abord, pour les collectionneurs qui possèdent des sujets fragiles, comme par exemple le fuchsia rustique. La serre est alors utilisée l’hiver, pour protéger les plantes, notamment du gel. Vous les rentrez l’hiver et les ressortez au printemps.

La serre peut aussi servir à protéger les semis précoces, d’aubergine, tomates ou poivrons par exemple. Dans ce cas, vous faites les semis sous serre autour du 15 mai, quand vous les sortirez, les plants seront plus forts et vous gagnerez environ un mois par rapport à ceux qui poussent uniquement à l’extérieur.

Enfin, vous pouvez aussi utiliser votre serre toute l’année afin d’offrir un environnement maîtrisé à vos cultures. Résultat, par exemple pour des tomates plantées le 15 mai, vous pourrez récolter les premières le 15 juin, alors qu’en extérieur il aurait fallu attendre le mois d’août. »

- La culture en serre nécessite-t-elle certaines précautions ?

« Quand on cultive en serre, il ne faut pas considérer qu’on n’a plus à s’occuper des plantes. Tout ne va pas se faire tout seul. La priorité est de régler la température à l’intérieur de la serre et l’arrosage en fonction de la chaleur qui y règne.

Sachez que plus la serre est petite, plus il y a de contraintes de ce côté-là. La serre est un milieu confiné, où chaleur et humidité peuvent très vite se développer, favorisant les attaques d’insectes, le développement des champignons et fragilisant les plantes. Il faut donc maîtriser la ventilation, l’ombrage et enfin l’arrosage.

Par exemple, si vous cultivez à l’année dans votre serre, optez pour un goutte à goutte au pied de vos cultures. Vous devez anticiper en vérifiant la météo de la journée. Vous ne pouvez pas partir au travail sans avoir pris les devants, sans quoi la température peut très vite monter à plus de 38  °C. Il faut donc ouvrir et fermer les aérations, tirer ou non les ombrages et enfin réguler l’arrosage en fonction de la météo. Vous pouvez aussi les automatiser, ombrages et aérations se déclenchent quand une certaine température est atteinte à l’intérieur de la serre. »

- Comment choisir et implanter sa serre dans le jardin ?

« Vous avez le choix entre deux types de serres : la serre en métal et verre, qui est plus chère mais aussi plus esthétique et qui ne demande pas d’entretien. Et la serre dite tunnel, en plastique. Cette dernière est plus facile à moduler et moins chère, mais elle est aussi moins esthétique et nécessite de remplacer les bâches de plastique régulièrement.

Les producteurs de serres pour amateurs sont les premiers à consulter pour obtenir des conseils. Certains proposent même des serres plus petites ou sur mesure, adaptées à votre jardin. En ce qui concerne l’implantation, mieux vaut l’orienter plein sud, mais sans oublier de prévoir des ombrages, aérations et un système d’arrosage adaptés. »

Commentaires sur l'article (7)

Pour donner votre avis, connectez-vous !

Les mains-vertes

  • najla
  • aguera
  • julie_51
  • capitaine85
  • camommille
  • anne2312
  • teo63
  • soleildeprovence
  • harmonie19
  • sarry