Quintonic
Le site pour sortir, s'amuser et se rencontrer
(interdit au moins de 50 ans !)

Peintre du dimanche : Sven Richard Bergh

Par annick92 dimanche 26 août 2012 18:02

Nordic-summer-evening

Sven Richard Bergh

Peintre suédois (Stockholm 1858 – id. 1919).

Fils du paysagiste Edvard Bergh, il est élevé dans un milieu d'artistes aisés. Après des études à l'Académie des beaux-arts de Stockholm, il retrouve en 1880, à Paris, en Bretagne et à Grez-sur-Loing, les peintres scandinaves attirés par le Symbolisme : en 1887, il peint Séance d'hypnotisme (Stockholm, Nationalmuseum). En 1886, avec Ernst Josephson et Karl Nordström, il dirige le mouvement d'opposition contre l'Académie suédoise et tient, jusqu'à la fin de ses jours, une place prépondérante dans l'Association des artistes de son pays (Konstnärsförbundet), fondée la même année. À Paris, il semble d'abord opter pour une peinture réaliste, proche de Bastien-Lepage : Après la pose (1884, musée de Malmö), Portrait de Nils Kreuger (1883, Copenhague, S. M. K.), Ma femme (1885, musée de Göteborg). Citons une toile de plein air, de caractère plutôt impressionniste : Journée printanière à Meudon (1886). L'évolution de Bergh vers une peinture plus proche de l'intuition et de l'imagination, et parallèle aux recherches d'Ibsen, est très nette dans la Fille et la Mort (1888, Stockholm, Waldemarsudde) et dans le portrait expressif du peintre Eva Bonnier (1889, Stockholm, Nm). En 1893-1896, il fonde avec Karl Nordström et Nils Kreuger " l'école de Varberg ", sous l'influence de Gauguin, et peint des paysages à caractère monumental et expressif, près de Göteborg, en ayant " recours aux couleurs et aux formes qui sont aujourd'hui celles de notre pays et de notre peuple " : Vision (1894, Stockholm, Nm), le Chevalier et la Pucelle (1897, Stockholm, Thielska Gal.), Soir d'été du Nord (1899-1900, Göteborg Art Gal.). Mais sa principale activité est plus tardive et concerne le portrait : les Administrateurs de l'Association des artistes (1903, Stockholm, Nm), August Strindberg (1905), Gustaf Fröding (1909). Théoricien, Richard Bergh exposa dans Ce qu'était l'objectif de notre lutte (1905) le but de l'Association des artistes. Comme professeur, il préconisa des formes d'enseignement non conformistes. Directeur du Nationalmuseum de Stockholm à partir de 1915, il apporta des réformes radicales dans la pédagogie de l'art et dans l'initiation du peuple à la culture. Un choix de ses essais les plus importants a paru en 1908, en un volume intitulé De l'art et d'autre chose.
(Larousse.fr)

 

Commentaire sur le blog (0)

Pour donner votre avis, connectez-vous !